>  

La Courtine

Deux semaines de remilitarisation

HK 416

Lors de leurs deux semaines passées à La Courtine du 28 février au 14 mars 2019, les sous-lieutenants de la promotion GAL Le Boudec ont pu valider leur Certificat d'Aptitude au Tir HK 416. Nouveau fusil d'assaut de l'armée française, celui-ci a des performances et un emploi sensiblement différent du FAMAS. Les sous-lieutenants ont particulièrement été enthousiastes et motivés sur les champs de tir du camp en découvrant et utilisant pour la première fois leur futur outil de travail.

Gestion des ressources humaines

Les sous-lieutenants se sont également exercés à la gestion administrative d'une section, en vue de leurs futures responsabilités. 
Notations, sanctions, planification de l'instruction, organisation d'une formation initiale, préparation d'un terrain... etc
Les sous-lieutenants ont pu s'appuyer sur la "Section Virtuelle de Coëtquidan". Cet outil, permet de disposer de tous les documents administratifs de trente militaires du rang et sous-officiers, et de s'appuyer dessus pour répondre à des cas concrets de gestion courante.

Des séances de sport

Les sous-lieutenants ont été accompagnés à La Courtine par deux instructeurs de la Direction de l'Enseignement Physique Militaire et Sportif (DEPMS) qui leurs ont dispensé de nombreuse séances "qualité DEPMS" renforçant leur rusticité autour d'activités sportives et d'aguerrissement.

Du combat commando

Appuyés par deux hélicoptères de manoeuvre dernière génération NH90 "Caïman" et d'un Hélicoptère d'Attaque "Tigre", les sous-lieutenants ont éffectué un exercice "combat commando" de 36h comprenant la mise en oeuvre de procédés particuliers : coup de main, heliportage, infiltration, demande de frappe aérienne, assault en zone urbaine.
Les conditions météorologiques n'ayant pas permis leur récupération par hélicoptère à la fin de l'exercice, les sous-lieutenants ont dû rejoindre leur point d'exfiltration en marchant, 25km plus au sud.

Des marches

Dans le cadre de la préparation au Centre National d'Entrainement Commando (CNEC), les sous-lieutenants ont réalisé deux marches de nuit de 15 et 20km suivies d'un bivouac tactique. Renforçant la cohésion au sein des sections, cet aguerrissement se ressentira certainement au CNEC.

Une vidéo

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Nos dernières actualités