>    >  Penthièvre

Penthièvre

Préparation commando !

Une préparation

Du Lundi 07 au vendredi 12 avril 2019, les sous-lieutenants de la promotion général Le Boudec ont vécu une semaine de préparation au CNEC (Centre National d’Entrainement Commando). Cet aguerrissement, préparé et encadré par la Direction de l’Entrainement Physique Militaire et Sportif des ESCC s’est déroulé dans le cadre magnifique du fort Vauban de Penthièvre sur la presque-île de Quiberon.

A la nage utilitaire en eau libre

Epreuve redoutée du CNEC, la nage utilitaire (en treillis) n’avait été jusque là éprouvée par les sous-lieutenants que dans l’eau calme et chaude de la piscine des ESCC. A l’occasion de cette semaine de préparation, nous avons pu découvrir les vagues et le froid mordant d’une eau à 11 degrés dans le golf du Morbihan.

A la navigation

Accompagnés à Penthièvre par une équipe du cours MEF (Mine Explosif Franchissement) des Ecoles, les jeunes officiers de la promotion ont reçu une instruction sur le montage des zodiacs et la navigation en eau libre. Ils ont ensuite monté une action commando incluant une infiltration et un assaut par mer suivi de la destruction par explosif d’un missile ennemi.

Aux pistes groupe

Un aguerrissement commando n’aurait évidement pas été complet sans une piste collective de niveau groupe. A cette occasion, nous avons pu revoir nos techniques de franchissement collectif d’obstacles, et la cohésion de nos sections. Il est toujours bon de nous rappeler qu’ensemble tout devient possible.

Aux pistes individuelles

Après l’effort collectif, vient l’effort individuel. Véritable plus-value pour les sous-lieutenants, le travail technique et pédagogique dispensé par les instructeurs de la DEPMS nous a réellement permis de nous préparer au mieux pour le CNEC et de tester nos limites sur des obstacles physiques et aériens, face à l’immensité bleue de l’océan atlantique.

A la marche commando

Occasion rêvée de découvrir la presque-île de Quiberon, la DEPMS nous a offert une petite visite pittoresque de ses côtes. En effet les quatre sections de la brigade ont enfilé leurs sacs à 10 Kg, leurs gilets de combat et leurs armes, et sont parties tambour battant effectuer une marche-course commando de 8 Km en moins d’une heure.

Au franchissement

Ce stage nous a également permis de tester nos aptitudes d’escalade. Une dizaine de voies d’escalade d’environ 10 mètres sur le flanc du fort permettent aux stagiaires de travailler leurs capacités de franchissement et leur résilience face au vide. De nombreux rappels ont également été testés par les sous-lieutenants qui ont, dans le même temps, révisé les techniques de leur mise en place.
Les sous-lieutenants de la promotion GAL Le Boudec sortent renforcés de cette semaine Bretonne, dont le bagage accumulé sera, sans nulle doute, extrêmement précieux face aux activités exigeantes du monitorat commando au CNEC.

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Nos dernières actualités